lundi 17 décembre 2012

La sexualité au Maghreb....

La beauté des femmes Berbères
La sexualité au Maghreb, un sujet sulfureux et tabou, pourtant au Maghreb comme ailleurs, on fait l'amour et on baise !
La sexualité n'en reste pas moins un sujet tabou, alors culture ou hypocrisie ? Un mélange des deux !
Sous leur djellaba les femmes du Maghreb ne sont pas nue comme on pourrait le fantasmer, mais elles sont généralement loin de porter des vilaines lingeries, même parmi les populations les plus défavorisées les femmes y sont très coquettes et il suffit de se promener dans les médinas pour apercevoir les femmes en quête de maquillage ou autre produits de beauté, elles en raffolent ! donc premier constat, tout autant qu'une femme Occidentale la femme Arabe aime se faire belle, bien que cela ne lui soit que très modérément toléré par son entourage masculin, on devient vite une pute (dans l'esprit des gens) à vouloir trop plaire. Pourtant une femme reste une femme...
Dans ces pays trois valeurs régulent la vie des gens, la religion, les coutumes et le qu'en dira-t-on... Voilà qui ne favorise pas la liberté sexuelle, pourtant les désires sont les mêmes qu'ailleurs, selon un rapport de google (en 2010 de mémoire) le pays ou le mot "sexe" était le plus tapé dans le célèbre moteur de recherche était le Maroc.... ( il y a plus de Cyber café au Maroc que de boulangerie en France). Malgré cela, aujourd'hui encore la plus grande richesse d'une famille est la virginité de ces filles, et ce pour divers raisons, l'honneur de la famille, la dote ( cela en fera hurler plus d'un, et pourtant...) une fille déflorée ne pourra se marier, une fille qui ne se marie pas c'est une fille qui ne ramène pas de dote et qui reste à la maison... En règle générale, la sanction pour avoir humilié la famille de la sorte c'est la mise à la rue... Il existe d'ailleurs un "pensionnat" à Casablanca, qui se nomme Association Solidarité Féminine, fondée par une grande dame Aïcha Ech-Channa, qui recueil en son sein les femmes et jeunes femmes qui ont été jetée à la rue par leur famille le plus souvent suite à la perte de leur virginité....Ou avec un enfant sans père...!
Comment ne pas s'étonner de tels comportements lorsque l'on sait qu'à ce jours le Maroc est la première destination mondiale pour le tourisme sexuel ?... Il y a plus de prostituées dans les boites de nuits de Marrakech que dans les rues de Nice... Et je ne parle là que de prostitution dite "classique" car la prostitution infantile est également bien présente et gérée par des adultes aux convictions religieuses bien affirmées...L'hypocrisie règne donc...
La sexualité chez les adolescents et jeunes adultes est également très active et se développe notamment dans les grandes villes, considérés comme plus occidentalisées, il suffit de faire un tour sur Youporn ou autre site du genre, de taper "Arabe" et le nombre de vidéos filmées avec des téléphones portables d'ébats est incalculables, et pour bien connaitre les us et coutumes locales je peux vous certifier que dans 99% des cas il ne s'agit pas de vidéos de couples légitimement mariés. Le sexe hors mariage est donc de plus en plus fréquent, en revanche les mentalités évoluent moins vite car la femme qui accepte de s'offrir à l'homme dont elle est éperdument amoureuse n'est pas mieux considérée qu'une pute... ( pour reprendre le terme communément utilisé...) Si les jeunes femmes sont de plus en plus "abordables" de nos jours au Maghreb, le changement de mentalité n'est pas encore le cas chez leur compagnon, car si un jeune homme serait prêt à épouser une femme non vierge  il ne le fera pas vis à vis de sa famille.
Oui la sodomie est une pratique fréquente, dans le but de rester vierge, comme la fellation ( hypocrisie quand tu nous tiens...)
L'homosexualité est aussi très rependue chez les hommes, par contre nettement moins chez les femmes ou bien elles sont plus discrètes...
Contrairement aux fantasmes les plus fous, les hammams ne sont pas des lieux d'orgies féminines... mais un lieu important de rencontre, ou les femmes ( comme les hommes de leur coté) se font mutuellement la toilette en parlant de tout et de rien. 
Conclusion... les hommes veulent comme partout coucher avec leur petite amie mais n'épouseront qu'une femme vierge, un couple désireux d'aller à l'hotel pour un séjour en vacances par exemple doit obligatoirement fournir un certificat de mariage sans quoi il doit louer deux chambres, dans un pays ou la prostitution est strictement interdite mais parfaitement tolérée pour faire rentrer les devises étrangères... 
Alors, hypocrisie ou traditions ? je vous laisse répondre par vous même.
Bref,Il reste du chemin à parcourir pour que les mentalités changent, même face à une jeunesse désireuse de vivre au delà des coutumes moyenâgeuses et frustrantes, sans pour autant renier certaines traditions, le Maghreb est attaché à sa culture mais souffre de ses contradictions. 
Au Maghreb on fait l'amour, comme partout ailleurs, on aime ça comme tout le monde, les femmes y sont aussi coquettes et coquines qu'ailleurs, mais le sujet est tabou...
Il va falloir bien du temps pour que les mentalités changent, car si par exemple en Tunisie la jeunesse se bat pour sauver sa révolution et rêve d'une nouvelle ère, ou comme au Maroc une "élite" issue de la jeunesse dorée vie ouvertement à l'occidentale ( il n'est pas rare de voir au Grand Café de la Poste à Marrakech des groupes de jeunes filles consommer une bouteille de rosé à 16h sans risquer l’opprobre), il existe toujours dans ces pays des mariages forcés ou arrangés, parfois les mariées n'ont pas plus de 16 ans, des abus sexuels ou les femmes n'ont aucun recours, etc... Je rêve du jour ou les femmes du Maghreb seront libres, libres de jouir, libres de choisir leur vie, leur mari et leur mode de vie...
Bientôt je vous ferai le récit de ma toute première expérience sexuelle en plein coeur de la médina sous la chaleur accablante d'un mois d'aout...

Voici un lien sur un reportage de Canal+ qui vous renseignera encore un peu plus sur le sexe et sa perception dans ces pays : Sexe, salafistes et printemps Arabe

Jasmine

20 commentaires:

  1. tres bon article mais encore une fois tu ne vas pas te faire que des amis. L'homme est hypocrite par tout dans le monde et n'accepte jamais de ne pas dominer. Ca fait parti de sa nature peut être. Même en occident, une fille qui choisit de se taper deux mecs est une salope et si c'est le deux mecs qui choisissent de se taper la fille, c'est encore elle la salope. Il est très rare d'entendre un mec parler d'une fille comme libre ou maitre de sa sexualité. Mais malheureusement il n'y a pas que dans ce domaine que l'homme croit tout gérer. Rien que d'écouter les mecs en soirée raconter leurs "exploits sexuels" souvent tres exagérés pour comprendre tout cela. bref, encore une fois, la meilleure façon de s'éclater est de choisir son partenaire, d'avoir confiance en lui et de s'éclater un maximum et de partager ça uniquement ensemble. Et j'espère que même au maghreb, celà sera possible un jour.....car tout le monde a droit a la seule chose qu'on nous a pas encore interdit de faire : jouir !

    RépondreSupprimer
  2. La liberté d'expression implique de froisser certains ;) Merci pour ton commentaire très juste !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    L'accent est mis dans votre article sur le Maroc que j'ai beaucoup eu la chance de frequenter, le jour... la nuit. Je n'ai jamais ete approche/demarche par quelques prostituees que ce soit. Peut etre a cquse des personnes avec qui j'etais, ou des endroits, je ne saurais dire. Je n'ai jamais quitte la ville de Rabat, la ville du roi
    J'entendais bien les marocains evoquer leur sexualite tarifees sans jamais pu l'avoir vu en vrai... et on connait bien le poid de la parole du marocain :)
    Mais j'ai effectivement entendu aussi la parole de la marocaine et il apparait que des 16 ans elles pratiquent! Et elles pratiquent avec des tarifs eleves. D'ailleurs, plus elles sont jeunes et appretees et plus cela coutera cher au touriste ou au marocain. Mais celle ci vous ne la trouverez pas en discotheque... plutot au hasard des rencontres qu'offre la ville.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Dave, je parle effectivement plus du Maroc car en en étant originaire c'est le pays que je connais le mieux, et je vous pris de croire qu'à Marrakech ( le St Tropez de l'Afrique)la prostitution est partout et surtout dans les discothèques. Et si il vos amis avouaient les choses à demi mot c'est parce que les Marocains ne sont pas très fiers de cette économie mais je peux vous assurez qu'à Rabat comme ailleurs la prostitution est bien fréquente y comprise en discothèque.

      Supprimer
  4. Je suis d'accord avec toi Jasmine,au maghreb on baise et ont fait l'amour comme tout le monde.

    RépondreSupprimer
  5. "Les hommes veulent comme partout coucher avec leur petite amie, mais n'épouseront qu'une femme vierge" Belle vérité; en tout cas, c'est un bon article, la sexualité est contrôlée par divers paramètres qui la montrent comme déviante, alors que la culture arabe est intrinsèquement friande. La société arabe est à mon humble avis axée sur une sexualité qui ouvrait les portes d’une certaine spiritualité, comme les autres cultures d'antan.
    Le problème à l’heure actuelle, c’est qu’il y a une demande d’une sexualité qualifiée de mécanique, d’où justement le visionnage incessant de Youporn ou autres sites pornos, ou le fait d’avoir une maitresse ou des randonnées chez des putes même en étant mariée . En face de cela, les anciens moyens d’y brider, d'y réguler, reviennent en force dans une sorte de dialectique.
    Donc, on peut dire que plus il y aura une sorte de libération sexuelle ( du spirituel vers la mécanique des corps) , plus il y aura des institutions en guise de remparts qui pourront être très virulentes. Ainsi, la question est de savoir qui sera le gagnant de tout ça ?
    Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  6. Tout à fait Jean Patrick, la danse orientale en est un parfait exemple (parmi tant d'autres), sensuelle et érotique avec pourtant dans sa version traditionnelle le port du voile systématique.
    Quand à savoir qui sera le gagnant je reste persuadée que les institutions ont encore de beaux jours devant elles mais que la jeunesse et principalement les femmes, finiront par faire basculer ces remparts et obtenir du même fait une certaine liberté sexuelle ou du moins une évolution des mentalités puis des moeurs.
    Merci de votre commentaire.

    RépondreSupprimer
  7. Chère Jasmine,

    Etant marocain tout comme toi mais je ne partage nullement ta vision sur la prostitution et la simplisme avec le quel tu présentes les choses au Maroc,

    Si Marrakech est un repère de tourisme sexuel comme tu le prétends sur quelles statistiques tu te bases pour dire que le Maroc est la 1ère destination mondiale du tourisme sexuelle.

    Je ne crois pas que tu as les qualités scientifiques et encore moins morales pour traiter d'un sujet si épineux.

    La où je te rejoins c'est l'hypocrisie ambiante qui nous entoure au Maroc, moi personnellement après avoir vécu sur 3 continents, ma réintégration dans mon propre pays n'a pas été facile mais je me suis adapté à ma réalité sans pour autant me délester de mes convictions.

    Au plaisir de débattre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les organisme mondiaux en matière de tourisme sexuel, y compris des quotidiens nationaux Marocain s'accordent à dire que depuis le tsunami qui ravagea le Sud Est Asiatique, le tourisme sexuel avait désormais comme capitale Marrakech... Ce n'est pas ma vision de la prostitution qui est simpliste mais la manière dont le gouvernement prétend tout mettre en oeuvre pour résoudre le problème car la prostitution est une réalité et la prostitution infantile n'est même pas dissimulée et se pratique au grand jour notamment aux abords du Mc Do de Guéliz. Que cela plaise ou non c'est bien une réalité.
      En parlant de qualité je devine que tu fais allusion à mon activité d'actrice X, mais désolée je ne vois pas bien en quoi le fait d'être actrice X ne me permettrait pas de traiter de tels ou tels sujets ?... Je me bats depuis toujours contre la prostitution ( ou toute autre forme de sexualité) infantile et contre la prostitution forcée. Mon activité me donne une force de frappe médiatique pour dénoncer toutes ces dérives et je ne m'en prive pas. Ce n'est pas en se taisant que les choses évolueront...
      Bien à toi

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. En aucun cas je n'ai stigmatisé ton métier d'actrice X, j'imagine tu l'assumes pleinement,

    Concernant le tourisme sexuel tu me fais rire en écrivant "Tous les organisme mondiaux en matière de tourisme sexuel", ça n'existe pas des organismes type UN,

    Jasmine le fait de se battre contre la prostitution c'est bien mais de là à travers tes écrits de stigmatiser toute une ville riche par son histoire et la comparer au St Tropez français alors qu'il y fait une fournaise de presque 50° l'été est juste juste.

    Marrakech c'est aussi Cadi Ayyad, Ibn Tofail, Averroes, plus récemment Jacques Majorelle, Winston Churchill, pour ne citer que cela,

    La où je te rejoins par contre c'est le manque de vigueur pour combattre ce fléau (je parle de la prostitution juvénile et la prostitution tout court) qui sévit pas uniquement à Kech mais un peu partout au Maroc,

    Certes le sujet est surtout expliquer la sexualité en Orient (encore une vision simpliste du Maroc vu de France) mais je reconnais que ta façon de présenter les choses de la sexualité au Maroc est assez plaisante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ikbal, il ne s'agit en aucun cas d'une vision simpliste du Maroc vu de France.... J'ai quitté le Maroc à l'age de 19 ans... je suis une authentique gamine de la médina et je sais précisément de quoi je parle...N'en déplaise.

      Supprimer
  10. J'ai adoré ton article tu dénonces ce qui doit etre dénoncé malheureusement nous sommes peu de femmes marocaines à OSER, je ne peux ke t'encourager pour la suite, je fait partie de cette jeunesse dorée de marrakech friande et insatiable de plaisir il faut juste bien choisir ses partenaires à cause du QU EN DIRA T ON.... cependant des ke l'on voyage en europe direction les plus beaux clubs echangistes et libertins parce ke Oui la femme maghrebine est belle sexy sensuelle elle Aime le sexe et Aime en jouir!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tes mots justes et sans équivoque ;)
      J'en parlais il y a encore peu à une amie Algérienne désireuse de tenter l'expérience de l'échangisme, je lui disais ô combien les femmes orientales y sont appréciées... ;)
      En espèrent te croiser un jour dans un club alors ;)

      Supprimer
  11. avec grand plaisir je t ai envoyé un message sur ta page Fb tu m'as répond ainsi n hesites pas à faire signe qd tu es de passage chez nous..de belles soirées en perspective ;)

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Jasmine j'aimerai bien savoir sur quoi vous vous êtes basé pour affirmer que le Maroc est la première destination mondiale du tourisme sexuel? Vous ne devez pas connaitre la Thailande ou le Brésil, leur économie repose en grande parti sur ce tourisme ce qui n'est pas le cas du Maroc, l'Espagne avec la Jonquera considéré comme le plus grand bordel d'Europe. Certes des villes touristique comme Agadir et Marrakech sont touchés par ces étrangers qui se comportent comme des porcs notamment avec des enfants mais de là à dire que c'est la 1ère destination au monde c'est faux. Et ensuite c'est bien jolie de dire que le sexe est tabou au Maghreb mais la pudeur est une qualité qu'une actrice porno comme vous ne peut pas comprendre ou méprise peut être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le précise dans l'article le Maroc est devenu la première destination du tourisme sexuel en "détrônant" la Thaïlande suite au tsunami qui ravagea le sud est Asiatique en 2004. Le Brésil n'est pas un voyage à la portée de toutes les bourses donc loin derrière, quand à l'Espagne elle ne vend pas ses enfants, donc que vous soyez offensé en tant que Marocain je peux le comprendre mais soyons honnête et ne mélangeons surtout pas les choses ! De plus si les touristes qui pour reprendre vos termes se comportent comme des porcs c'est peut-être parce que le bon Roi et ses ministres Islamistes ferment les yeux sur ces activités car les devises étrangères sont plus attrayantes que la foi et la morale... Et pour terminer je ne méprise pas la pudeur, mais les traditions qui étouffent et qui violent les droits et la liberté de la femme, je suis née au Maroc, j'y ai grandi, et j'ai vu mes cousines mariées une à une par mon oncle professeur d'éducation Islamique, sans qu'aucune n'ai eu mot à dire... et ce dés l'age de 16 ans... on pourrait en parler des heures, que vous ne sauriez me convaincre, je sais de quoi je parle, je sais d'ou je viens et je sais parfaitement ce qui s'y passe... Et juste pour en revenir aux porcs.... Qui leur vend les enfants ?.... Je vous invite à aller faire votre offusqué ailleurs... à moins qui vous souhaitiez débattre également des enfants esclaves vendus entre familles locales et là aucun porc à l'horizon...
      Les porcs ne sont pas toujours ceux que l'on croit... ;)
      Cordialement.

      Supprimer
  13. Hélas, au Maroc, les marocaines ne couchent qu'avec des marocains au grand dam des touristes étrangers qui n'ont pas accés à la chair si fraîche et si juteuse que peut offrir une pastèque et dans laquelle ils auraient tant aimés y plonger leur langue, eux, les experts du sexe.
    Mais bon, ici en France, c'est tout autre chose, le moins aisé est d'affirmer franchement son ardent penchant pour le fanatisme mais là encore, les marocaines vont raser le mur, et de très près même, il n'y a qu'à le constater sur des vidéos de marocaines anonymes qui se veulent, en tant que femmes, s'accaparer le rôle du prédicateur qui, au fond finalement, même si toujours une minorité, connaissent sur le bout des doigts l'exhaustivité partielle de ce que peut-être l'ésotérisme islamique.
    Mais que penser de femmes affreusement soumises qui s'offrent comme de vraies martyrs à un jeu d'asservissements sous le joug d'un être transcendant ?
    Je te le dis moi, il faut s'émanciper de cette perversion pour ce libérer de cette indignité que ces femmes fanatiques connaissent et qui ne peuvent pas franchement affirmer !
    Oui, moi je le crie haut et fort tout en haut d'un clocher que j'en étoufferais le son des plus énormes cloches, je suis soumise à dieu !!!
    Allons, un muezzin qui fait sonner les carillons, est-ce bien sérieux ???:)

    RépondreSupprimer